MappingForRights 2.3: Programme REDD+ Mai Ndombe

Pouvant couvrir une surface allant jusqu’à 12,3 million d’hectares dans la nouvelle province de Mai-Ndombe (composée des districts de Mai Ndombe et des Plateaux de l’ancienne province de Bandundu), le programme REDD proposé pourrait affecter les modes de subsistance d’environ 1,8 million de personnes en milieu rural, incluant des populations forestières et des peuples autochtones. S’il était accepté par le Fonds Carbone de la Banque Mondiale, le programme engendrerait le paiement de dizaines de millions de dollars d’incitatifs financiers pour éviter la déforestation.  Cependant, des questions fondamentales demeurent irrésolues quant à la répartition des bénéfices et les impacts de tentatives de transformation de systèmes millénaires  d’agriculture itinérante sur brulis, ainsi que de réduction de la chasse et de la production de charbon de bois.

De nouvelles cartes développées par plus de 70 communautés réparties sur plus de 250.000 hectares dans le territoire d’Inongo pourraient constituer une base importante pour la recherche du  consentement libre, informé et préalable des communautés locales concernées par ce programme REDD. Si elles sont utilisées à bon escient, les cartes pourraient aussi assurer une juste distribution des bénéfices aux différents clans et villages. Cependant, ceci doit être accompagné d’une législation solide, comprenant les textes sur les forêts communautaires, qui reconnaisse ces unités coutumières comme des entités légitimes de gestion des forêts de plein droit.

Le programme de Cartographie et Gouvernance Forestière de la Rainforest Foundation UK (RFUK) devrait avoir couvert l’ensemble du territoire d’Inongo d’ici 2017.

Connectez-vous à la carte interactive et cliquez sur le bouton ‘Voir les nouvelles données Mai Ndombe’ sous la légende, pour plus d’information.