Soixante-quatre communautés se réunissent pour présenter leur carte participative couvrant un secteur administratif

Une carte inédite, crée par 64 communautés du secteur de Mpama, territoire de Lukoléla,  province de l’Equateur en RDC, la première de la sorte à représenter une unité administrative entière (secteur), a été présentée publiquement au chef de secteur lors d’une cérémonie unique en son genre au mois d’août.

MpamaDes représentants choisis par les communautés ont présenté leur carte – qui démontre que la quasi-totalité des 585 000 hectares du secteur est régie par un système de tenure coutumier – à plus de 100 personnes, incluant les autorités du secteur et du territoire, les chefs coutumiers, les agents de l’Institut Congolais de Conservation de la Nature (ICCN), des représentants des compagnies d’exploitation du bois implantées localement et les populations forestières locales présents à la cérémonie organisée par GASHE, partenaire local de la RFUK, au chef-lieu du secteur de Mpama à Bobanga.

La carte du secteur, basée sur les cartes des communautés produites avec des technologies simples d’utilisation et peu coûteuses, révèle un système de gestion des terres bien défini et implanté de longue date, basé sur plus de 200 clans, pour une population de plus de 100 000 personnes. A la connaissance de la RFUK,  c’est la première fois qu’une unité administrative entière (secteur) a ainsi été cartographiée dans le bassin du Congo, ce qui fournit de plus amples indications qu’une grande partie de la région se trouve sous des régimes coutumiers similaires. Ceci pourrait avoir des implications importantes sur la façon dont les terres sont gérées dans le futur, ainsi que sur les processus d’aménagement du territoire, de réforme foncière, de foresterie communautaire et de la REDD.

Presque 80% du secteur de Mpama sont couverts par la controversée réserve naturelle  Tumba Lediima et trois concessions d’exploitation forestières industrielles. La carte du secteur constitue un outil essentiel pour les communautés qui plaident pour le respect de leurs droits et pour leur participation à la gestion de la réserve.

« Nous espérons que cette présentation publique inédite de la carte d’un secteur montrera au monde ce dont les communautés sont capables : qu’elles peuvent établir, organiser et gérer leurs terres de façon durable. Non seulement ont-elles le droit de participer aux décisions qui concernent leurs terres traditionnelles et d’être impliquées dans leur gestion, mais elles sont prêtes à le faire et en sont tout à fait capables ». a souligné Georges-Thierry Handja, Coordinateur cartographie à la RFUK

Au cours de cette semaine, 16 communautés du secteur de Banunu, aussi dans le territoire de Lukolela en RDC, présenteront leur carte communautaire aux autorités du secteur, montrant comment près de 35 000 personnes vivent dans les 200 000 hectares de forêts de la région.

Pour voir l’Atlas du secteur de Mpama produit par la RFUK et GASHE, cliquer ici.