Carte interactive: nouvelles données – Les forêts communautaires au Cameroun

Community Forests in CameroonAujourd’hui, il existe environ 300 forêts communautaires au Cameroun – représentant pratiquement la seule forme de droits collectifs de gestion des forêts reconnus officiellement dans le bassin du Congo. La plupart d’entre elles ont été affectées dans des zones en bordure de route, souvent déjà dégradées, qui ont été jugées impropres à l’exploitation forestière industrielle ou à la conservation de la nature dans le plan de zonage forestier en 1995. La superficie des forêts communautaires est limitée à 5 000 hectares et elles sont octroyées pour une période de 25 ans. Ceci signifie qu’elles ne représentent pas toujours l’intégralité des zones traditionnelles utilisées par les communautés, et sont effectivement des droits d’utilisation des ressources, et non un droit de propriété sur la terre.

Il existe des pressions croissantes sur les terres forestières du fait de l’exploitation minière et agro-industrielle et du développement des infrastructures qui limitent davantage l’espace disponible pour les forêts communautaires et des formes plus sûres de droits sur les terres. Malgré l’existence de dispositions légales dans les codes forestiers du Gabon, de la RDC et de la RCA, il existe seulement quelques projets pilotes de forêts communautaires en cours d’exécution en dehors du Cameroun, qui ont généralement été développés pour promouvoir des alternatives aux activités d’exploitation forestière illégale. Ces projets ne sont pas actuellement représentés dans cette couche de données.

 

Source des données : World Resource Institute.